IN COVER

30 avril 2012

Agressions salafistes au local du PCOT Al Kabaria

Un nouveau local du PCOT* sis à Al Kabaria, banlieue Sud de Tunis, devait être inauguré le 19 mai prochain .. tout est fin prêt pour une cérémonie d'inauguration qui devait se tenir dans les parages (la salle a déjà été réservée et même un groupe de Rap du quartier contacté pour l'occasion) 

Aujourd'hui, quand l'enseigne du local a été installée vers 18h un groupe de jeunes "salafistes" (comme les nomment les résidents du quartiers) sont venus rouspéter prétendant que l'enseigne installée étaient une provocation pour les "musulmans" qu'ils sont!!
Des militants du PCOT qui étaient sur place ont pu les convaincre de continuer leur chemin vers la mosquée où ils devaient aller prier, sauf qu'après la prière ils sont revenus à la charge mais avec une horde de jeunes incontrôlables  (il y avait des jeunes de 12 et 13 ans)  Les salafistes qui criaient "Allahou Akbar" ordonnaient aux plus jeunes d'attaquer le local et surtout d'arracher l'enseigne .. ils leurs ont expliqué que les militants communistes sont des mécréants et des satanistes, et qu'ils ne sont pas les bienvenus dans leur quartier. Ils leur ont aussi demandé de défoncer la porte d'entrée et de saccager le local, et les mineurs endoctrinés se sont exécutés .. ils ont même émietté le seul PC mis à la disposition du local ainsi qu'une bibliothèque en bois et une table de bureau ..  
Les salafistes se sont ensuite attaqués aux jeunes militants communistes au vu et au su des résidents du quartier effrayés  dont certains ont tenté d'intervenir en vain.. 
Les militants sont allés porter plainte au poste de police le plus proche et le leader du parti a même appelé le Ministre de l'Intérieur espérant qu'il y ait suite dans cette histoire puisqu'en ce moment les attaques salafistes se multiplient et semblent bien orchestrées.

Les témoignages les plus marquants selon les voisins et les militants agressés : 

- Un enfant qui était parmi la foule s'était adressé à l'un des militants en lui demandant :"Tu es vraiment un Chiite? (Chii)" le militant lui réponds alors "Non je suis communiste (Chouyouii)" (les termes en arabes de chiites et communistes sont trés proches et portent à confusion) .. il lui demande alors "est croit-tu en Dieu?" il lui récite alors la Chahda comme quoi il est croyant .. il lui sourit alors et lui dit "mais c'est bien, c'est bien!!" 

- Les voisins ont demandé au coordinateur général de quitter le local.. ils prétendent que les salafistes ont promis de revenir et de brûler toute la résidence .. le propriétaire a aussi appelé pour lui demander de quitter l'appartement dans les plus brefs délais.. tous sont persuadés que ces salafistes ne lâcheront pas prise. Ils font la loi dans le quartier semble-t-il?

- Les salafistes ont continué à rôder dans le coin même très tard dans la nuit et nous regardaient passer en voiture en nous adressant des gestes menaçants. Parmi eux un type barbu portant un pantalon court rouge, au corps imposant et lançant des regards menaçants semblaient être le chef de la bande..

- Il convient de rappeler que les militants communistes agressé sont très jeunes, à peine 18 ans pour certains. l'un d'eux devait passer son bac sport demain mais il se trouve qu'il est maintenant blessé à la main.

 Le PC, ou ce qu'il en reste en pleine rue 
l'un des militants agressés pris en photo au poste

*Parti Communiste des Ouvriers de Tunisie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire