IN COVER

02 avril 2012

La Charia .. et "Ceux dont l’effort s’est égaré dans ce bas monde"

  • La Charia, nouvelle tendance?  
La diarrhée des manifestations "pour que la Charia soit l'unique source de législation" et la protection des symboles religieux semble incurable.. à raison de deux manifestations par semaine, une le vendredi à la sortie des mosquées, de préférence!! ..Inutile de rappeler que ceux qui ne suivent pas le mouvement ont un sérieux problème avec leur foi ou sont carrément mécréants pendant que nous y sommes!!
A noter que ce genre de mouvements finissent en appel au meurtre (souvent des juifs, ce qui fait rapidement le tour des médias étrangers et le buzz sur le net), en démonstrations de force (Acrobaties, violences..) ou en scandant "Le peuple veut la Khilafah" qui semble être la demande principale d'un parti politique présent dans plus de 70 pays et réputé pour être un parti non violent (Euuhh.. sauf chez nous où la base de ce parti ne semble pas très docile, faut-il le rappeler!?)
..
A une époque révolue, certains jeunes se rasaient deux fois par jour et évitaient de prier dans les mosquées principalement à l'aube .. Une fois le régime tombé,  ils ont aussitôt laissé libre cours aux poils de leurs visages, se sont approprié les mosquées et se sont pris à tout un peuple menaçant la paix sociale et même l’intégrité physique d'intellectuels, d'étudiants et de journalistes principalement (ça commence comme ça.. et va même à la profanation de tombes inoffensives)   .. c'est le revers de la médaille me diriez-vous! 
Le plus étonnant dans l'histoire c'est que ces jeunes tunisiens plus communément connus sous l'appellation  "salafistes" (même s'ils restent une minorité quant même) ont gagné la sympathie des autres mouvances islamistes et semblent jouir d'une sorte d'immunité  et ce malgré toutes les bêtises possibles et imaginables qu'ils ont pu commettre..  mais cela ne peut durer indéfiniment puisque comme on dit chez nous إليّ ضحكولو يتمدّ على طولو .. (Sage est celui qui connait ses limites!)..   
Ces jeunes, protagonistes des manifestations périodiques, n'ont jamais lu une ligne du Code du Statut Personnel, ni l'ancienne constitution avant de venir protester .. ils ne savent pas que la Charia et les traditions ancestrales y sont source de législation, entre-autres!!

  • A l'époque où tous étions contre chômage, précarité et répression 
Si ma mémoire est bonne, la Kilafah et la Charia n'étaient pas les leitmotivs des manifestations de la révolte populaire qui a éclaté un 17 décembre 2010 à Sidi Bouzid.. Lorsque ce marchand ambulant s’était immolé de désespoir, il ne voulait qu'une chose : s'entretenir avec le Gouverneur et retrouver une dignité bafouillée par une gifle (imaginaire semble-t-il ou plutôt symbolique disons!) et par le refus des agents de sécurité devant le siège du Gouvernorat de le laisser passer!!
Sa famille, ses amis, des syndicalistes et des chômeurs de la région se sont alors rués sur les lieux où Bouazizi  s'était immolé et leurs demandes principales ont été : "Travail, Liberté et Dignité.." ou plutôt mourir!! Ensuite, et sur tout le territoire national ou presque des centaines de manifestations de soutien ont eu lieu sur le même rythme et jusqu'à la fuite de ZABA, mais même lors des deux principaux sit-ins (Kasbah I et II) ni Charia, ni Khilafah n'étaient au menu!! 
Avant le 14 janvier 2011, nous connaissions les noms des militants qui ont défié le régime et qui voulaient instaurer à sa place une démocratie durable, la liberté pour tous, le travail et le partage des ressources de manière équitable sur tout le territoire de la république.. ceux qui se sont mobilisés quand la dictature était à son comble et ont défié la machine de la répression, l'exemple parfait à mon sens restera celui du collectif du 18 octobre 2005 (ou encore ici) très peu connu car Facebook n'était pas au goût du jour à l'époque.  
Quand tous les droits ont été bafouillés et les libertés enchaînées, une dizaine de leaders politiques de différentes idéologies ont cosigné un ensemble de principes et ont adopté une vision commune de la vie politique et sociale contre toutes les exclusions imaginables! 
Aujourd'hui, pour certains partis politiques (même parmi ceux qui ont signé la charte du collectif) tout est devenu sujet de discorde et de division..comme si les revendications de base de la révolte populaire les importent peu!!  

  • L'heure est à la concorde .. ni vengeance, ni haine. 
Depuis peu, nous voyons de plus en plus à la tête des manifestations pro-Charia (comme certains les appellent) des chefs de groupuscules islamistes surgis de nulle part et qui se font nommer Abu .. (un pseudonymes quoi!!) qui prêchent la haine et prétendent détenir la vérité absolue. Ils n’hésiteraient pas à proférer des menaces à l'encontre du Ministre de l'Intérieur (encore ici) et à lui déclarer la guerre s'il songe à contenir leurs mouvements.. (RASSURANT!!) 
Qui sont-ils et que veulent-ils, nul ne semble savoir pour l'instant mais ce sont surtout des gens anti-démocrates comme ils s'autoproclament (la démocratie étant une invention des mécréants, nous disent-ils).. ~ pour des anti-démocrates qui revendiquent la liberté d'expression pour proférer leurs menaces, ils sont plutôt culottés!! ~ 
.. 
Bref, aujourd'hui nous sommes une société profondément divisée: d'une part des courants politiques et idéologiques jusque là inconnus pour la plupart d'entre nous, chaque partie tire de son côté sans états d'âme.. (quelques mois en arrière plus de la moitié du peuple se vantait d'être apolitique).. et d'autre part des mouvances religieuses plus qu'inconnues pour la majeure partie de ce peuple .. du salafisme avec ses différentes déclinaisons au wahhabisme en passant par le chiisme.. [& chaque mouvance se prétend "le groupe qui échappera à l'enfer" .. الفرقة الناجية ..]

La dictature semblait nous réunir mais nous ne voulons plus de dictature sous-aucun prétexte.. 

[To be continued..] 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire